Je me désabonne & Ce n’est pas grave !

jeudi 27 juin 2019


Mais qu’est ce qu’elle raconte la fille là… Perdre des abonnements sur n’importe qu’elle plateforme, ça ne fait jamais plaisir, c’est frustrant, les gens s’en vont, on ne sait pas pourquoi mais ils s’en vont, peut on les faire revenir ? Peut être que oui, peut être que non … Pourquoi ? Parce que ce n’est pas nous qui décidons des goûts des autres, ni de leur besoin, ni de leur envies.

Les gens traquent le moindre abonnement, la moindre faille, la moindre statistique, c’est pour ça aussi que je ne serais jamais une grande blogueuse, parce que les stats, le référencement, je n’en ai rien à cirer, je suis une blogueuse en carton, coincée dans les méandres des années 2000.


Mais le sujet du jour, ce n’est pas vraiment ma capacité à bloguer en 2019 ou pas mais bel et bien un constat tout simple …

On ne peut pas forcer les gens à rester et je vais vous dire pourquoi …

Vous comme moi, quand on s’abonne à un compte c’est parce qu’il nous plaît, que l’univers et / ou la personnalité de la personne vous plaît, que son contenu correspond tout simplement à ce dont on a besoin et /ou envie mais est ce que cela sera toujours le cas ?

Combien de blogueuses on fait un tri dans leurs abonnements parce que leur propre thématique, vie ou encore conviction ont changé ? Est ce qu’il vous arrive, sur n’importe quel réseau de vous dire « Tiens, en fait ce qu’elle fait ne me plaît plu, je vais me désabonner … » et puis dans votre tête il y a cette petite voix qui chuchote « Non, je vais seulement la masquer, je ne voudrais pas perdre des abonnés et puis comme ça elle aura quand même une abonnée en plus » et à partir de ce moment là vous devenez le cauchemar de tous les influenceurs …
Un abonné fantôme …
Vous n’aimez pas les abonnés fantômes, ceux qui sont là mais qui n’interagissent jamais avec vous ou votre contenu, ceux là oui… Ceux qui provoquent des stories ou des post qui ressemblent à ça ..

5000 abonnés et seulement 200 likes ? Mais vous êtes où ?

Et bien, il y a peut être une partie qui comme vous, vous à masquer pour que vous conserviez son abonnement mais qui du coup, ne vient jamais vous voir, ne like rien, ne commente rien. Ceux que vous essayez en vain de convaincre de venir vous voir mais qui au fond, ne vous vois et ne vous verrons plus jamais. Et en plus souvent, vous ne savez pas qui c’est donc bon…


Mais certains usent de stratagèmes pour identifier les fuyards et déserteurs. Pour traquer ceux qui ont osé partir à l’aide d’application, qui vous dit quand et qui est parti et là, c’est souvent aux petits bonheur la chance, je m’explique :
  • Certains s’en foutent et ne disent rien…
  • Il y a ceux qui te contactent directement pour savoir pourquoi tu as osé partir, oui souvent l’influenceur est vexé et si tu n’as pas une bonne réponse à lui transmettre.
Quand l’influenceur vous contacte, il y a plusieurs voies qui s’ouvre à vous, et ces voies dépendent souvent si l’influenceur en question est abonné à vous en retour ou pas…
  1. La première est l’influenceur qui ne vous suis pas, qui ne vous connait ni d’Eve ni d’Adam, cool, qui comprendra parfaitement que son contenu ne vous correspond pas ou plus, il ne sera pas forcément content mais il n’aura pas spécialement de réaction.
  2. Celui qui vous suit, qui vous connaît et qui s’en fout aussi que vous partiez puisque même si son contenu ne vous correspond plus, le vôtre en revanche lui va toujours donc tout va bien.
  3. Et puis, il y a celui qui vous suit, qui vous connaît et qui se vexe sérieusement, celui qui vous dira une phrase digne de la maternelle « Puisque tu te désabonnes, je me désabonne aussi… »
  4. Et puis il y a le cas 3bis, celui ou l’influenceur en plus de se désabonner, vous bloque et va pleurer auprès de ces abonnés, en disant que les gens sont des faux culs, des cons etc (histoire vécue de manière personnelle)
Ne bloquez pas les gens qui se désabonne, parce que ça peut être temporaire, si un jour la personne se rends compte que vous lui manquer, elle reviendra naturellement, si vous l’a bloqué vous ne la reverrez plus jamais et pour le coup, vous perdrez un potentiel vrai abonné.


Les réseaux sociaux se font et se défont, si le contenu de quelqu’un même si vous l’appréciez ne vous correspond plus, désabonnez vous, ne vous transformez pas en abonné fantôme pour faire plaisir. Arrêtez de vouloir des stats correctes et véridiques, déjà que les bots ne nous facilitent pas la tâche mais si vous ne faîtes pas en sorte que tout le monde soit sur un pied d’égalité, le problème restera et les abonnés fantômes seront toujours là et je me répète mais si jamais le contenu de quelqu’un ne vous plaît pas.

Désabonnez vous & Ce n’est pas grave

*ne sachant pas comment illustrer cette article, j'ai décidé de vous partager quelques clichés de mon séminaire Dior Backstage.

Mais qu’est ce qu’elle raconte la fille là… Perdre des abonnements sur n’importe qu’elle plateforme, ça ne fait jamais plaisir, c’est frustrant, les gens s’en vont, on ne sait pas pourquoi mais ils s’en vont, peut on les faire revenir ? Peut être que oui, peut être que non … Pourquoi ? Parce que ce n’est pas nous qui décidons des goûts des autres, ni de leur besoin, ni de leur envies.

Les gens traquent le moindre abonnement, la moindre faille, la moindre statistique, c’est pour ça aussi que je ne serais jamais une grande blogueuse, parce que les stats, le référencement, je n’en ai rien à cirer, je suis une blogueuse en carton, coincée dans les méandres des années 2000.


Mais le sujet du jour, ce n’est pas vraiment ma capacité à bloguer en 2019 ou pas mais bel et bien un constat tout simple …

On ne peut pas forcer les gens à rester et je vais vous dire pourquoi …

Vous comme moi, quand on s’abonne à un compte c’est parce qu’il nous plaît, que l’univers et / ou la personnalité de la personne vous plaît, que son contenu correspond tout simplement à ce dont on a besoin et /ou envie mais est ce que cela sera toujours le cas ?

Combien de blogueuses on fait un tri dans leurs abonnements parce que leur propre thématique, vie ou encore conviction ont changé ? Est ce qu’il vous arrive, sur n’importe quel réseau de vous dire « Tiens, en fait ce qu’elle fait ne me plaît plu, je vais me désabonner … » et puis dans votre tête il y a cette petite voix qui chuchote « Non, je vais seulement la masquer, je ne voudrais pas perdre des abonnés et puis comme ça elle aura quand même une abonnée en plus » et à partir de ce moment là vous devenez le cauchemar de tous les influenceurs …
Un abonné fantôme …
Vous n’aimez pas les abonnés fantômes, ceux qui sont là mais qui n’interagissent jamais avec vous ou votre contenu, ceux là oui… Ceux qui provoquent des stories ou des post qui ressemblent à ça ..

5000 abonnés et seulement 200 likes ? Mais vous êtes où ?

Et bien, il y a peut être une partie qui comme vous, vous à masquer pour que vous conserviez son abonnement mais qui du coup, ne vient jamais vous voir, ne like rien, ne commente rien. Ceux que vous essayez en vain de convaincre de venir vous voir mais qui au fond, ne vous vois et ne vous verrons plus jamais. Et en plus souvent, vous ne savez pas qui c’est donc bon…


Mais certains usent de stratagèmes pour identifier les fuyards et déserteurs. Pour traquer ceux qui ont osé partir à l’aide d’application, qui vous dit quand et qui est parti et là, c’est souvent aux petits bonheur la chance, je m’explique :
  • Certains s’en foutent et ne disent rien…
  • Il y a ceux qui te contactent directement pour savoir pourquoi tu as osé partir, oui souvent l’influenceur est vexé et si tu n’as pas une bonne réponse à lui transmettre.
Quand l’influenceur vous contacte, il y a plusieurs voies qui s’ouvre à vous, et ces voies dépendent souvent si l’influenceur en question est abonné à vous en retour ou pas…
  1. La première est l’influenceur qui ne vous suis pas, qui ne vous connait ni d’Eve ni d’Adam, cool, qui comprendra parfaitement que son contenu ne vous correspond pas ou plus, il ne sera pas forcément content mais il n’aura pas spécialement de réaction.
  2. Celui qui vous suit, qui vous connaît et qui s’en fout aussi que vous partiez puisque même si son contenu ne vous correspond plus, le vôtre en revanche lui va toujours donc tout va bien.
  3. Et puis, il y a celui qui vous suit, qui vous connaît et qui se vexe sérieusement, celui qui vous dira une phrase digne de la maternelle « Puisque tu te désabonnes, je me désabonne aussi… »
  4. Et puis il y a le cas 3bis, celui ou l’influenceur en plus de se désabonner, vous bloque et va pleurer auprès de ces abonnés, en disant que les gens sont des faux culs, des cons etc (histoire vécue de manière personnelle)
Ne bloquez pas les gens qui se désabonne, parce que ça peut être temporaire, si un jour la personne se rends compte que vous lui manquer, elle reviendra naturellement, si vous l’a bloqué vous ne la reverrez plus jamais et pour le coup, vous perdrez un potentiel vrai abonné.


Les réseaux sociaux se font et se défont, si le contenu de quelqu’un même si vous l’appréciez ne vous correspond plus, désabonnez vous, ne vous transformez pas en abonné fantôme pour faire plaisir. Arrêtez de vouloir des stats correctes et véridiques, déjà que les bots ne nous facilitent pas la tâche mais si vous ne faîtes pas en sorte que tout le monde soit sur un pied d’égalité, le problème restera et les abonnés fantômes seront toujours là et je me répète mais si jamais le contenu de quelqu’un ne vous plaît pas.

Désabonnez vous & Ce n’est pas grave

*ne sachant pas comment illustrer cette article, j'ai décidé de vous partager quelques clichés de mon séminaire Dior Backstage.

La Gamme Dior Backstage

lundi 24 juin 2019

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, je vous ai partager via Instagram une journée de rêve dans un univers luxueux et luxuriant avec une marque Française de renom : Dior.

Nous avons été convié dans le cadre de mon job chez Sephora afin de découvrir les nouveautés, assister à une Masterclass et aussi l'appliquer par la suite sur des clientes Gold ou des modèles au choix, n'étant pas maquilleuse, j'ai préféré opter pour le modèle, on sait comment certaines clientes peuvent être assez abruptes et surtout moi qui ne suis pas du tout confiante dans ce genre d'exercice enfin voilà...

D'abord, je vais m'attarder un peu sur la création de la gamme "Backstage" parce que le buzz que la sortie a engendrer l'année dernière n'est pas anodine, Dior a crée cette gamme dans un but bien particulier et on va en parler brièvement maintenant.



« Dior Backstage , c’est une ligne qui s’inspire de mon travail en backstage avec tous mes essentiels dans des teintes neutres avec des formules professionnelles, modulables, qui permettent de jouer sur les intensités de couleur et de s’adapter à toutes les carnations. »
Peter Philips, Directeur de la Création et de l’image du maquillage de la Maison Dior.

Je ne sais pas si vous avez déjà assisté aux coulisses d'un défilé mais généralement, les maquilleurs pour les défilés dior on une soixantaine de filles et de garçons à maquiller et ils ont entre 20 & 30 minutes pour le faire en sachant, qu'il faut que le maquillage reste frais de la fin de la pose à la fin du défilé sans jamais défaillir puisque le temps est compté. Et c'est dans cette optique là que la gamme a été crée des produits simples à utiliser, efficaces, modulables et surtout adaptés à toutes les carnations.

Mais aujourd'hui, je vais vous parler des produits Dior Backstage, du nouveau primer, du fond de teint mais aussi de la dernière palette pour les yeux ainsi que celle pour le teint.

Face & Body Primer & Foundation

On présente plus le fond de teint de la marque, je l'ai essayé bien après tout le monde, il y a environ un mois et demi, sa couvrance modulable, sa texture fluide et fine, sn fini mat naturel et sa longue tenue en font un best seller de la marque. De plus, c'est le seul fond de teint de parfumerie qui contient 50ml pour un prix défiant toute concurrence dans le secteur parfumerie de luxe puisqu'il est à 39€ et il est décliné en 40 teintes ce qui pour le secteur du luxe est aussi un petit exploit.

Mon avis : J'adore ce fond de teint, j'aime sa texture fluide qui se font parfaitement à la peau, on peut facilement le moduler et il ne marque pas mes éventuelles zones de sécheresse et sa tenue, non mais on en parle de sa tenue ? Il tiens toute la journée sans aucun effet de matière.

Le primer est la nouveauté de cette année, il promet une matité naturelle, une texture fluide, fine, une optimisation de la tenue du fond de teint ou de n'importe quel fond de teint d'ailleurs et il est adapté à toutes les carnations.

Mon avis : La texture de cette base est assez folle, c'est un gel assez frais à l'application. Il matifie la peau de manière naturelle, laisse la peau douce, hydratée et lisse le teint. Elle est rosée à la sortie du tube mais deviens complètement transparente à l'application.

Dior Backstage Eyes & Face Palette


Eye Palette - Amber Neutrals


Composée d'une base à paupière et de 8 poudres aux multiples textures, la teinte "Amber Neutrals" est plutôt composée de teintes chaudes, plutôt rouges. Les fards sont très bien pigmentés et se travaillent très facilement, ils sont un poils poudreux mais marquent facilement la paupière. La base est concluante si vous n'avez pas la paupière très grasse de base sinon elle ne fera pas parfaitement le job. Les teintes lumineuses sont sublimes, les reflets subtils et l'effet sur la paupière est vraiment chouette. Je l'a trouve un poil chère mais uniquement pour le rapport quantité / prix puisque la qualité n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver dans la gamme luxe des parfumerie dans ce créneau là.

Face Palette Glitz


On fini cette découverte par le produit pour lequel j'avais le plus d'espoir mais qui m'a franchement déçue. Je suis une adepte des teints légers, j'aime avoir le moins de matière possible sur la peau. En fait, j'adore chargé les yeux mais pas le teint, même si l'on dit souvent qu'il faut que le teint soit parfait quand les yeux sont très chargés.. Juste ma peau a du mal avec le trop de matière sur elle c'est tout. Bref, revenons à nos moutons, l'idée de cette palette est vraiment chouette. En revanche, le fini des prduits n'est pas fameux, les highlighter ne sont que des paillettes et les autres fards sont difficilement portables sur le teint je trouve, le bronze est bien irisé donc en bronzer c'est "No Way" enfin pour moi et la teinte orangée, en blush est sympa mais sans plus.


Mais dans l'ensemble, je pense que cette gamme est vraiment chouette, mis à part la palette pour le teint, j'adore le reste des produits, si je ne m'était pas fixé l'objectif d'arrêter mes achats, j'aurais sans doute craqué pour les deux autres palettes pour les yeux. Si vous avez envie d'expérimenté d'autres choses et que vous avez un peu de budget, n'hésitez pas a aller voir chez Dior.




*produits obtenus gratuitement sauf le fond de teint acheté avec mes sous.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, je vous ai partager via Instagram une journée de rêve dans un univers luxueux et luxuriant avec une marque Française de renom : Dior.

Nous avons été convié dans le cadre de mon job chez Sephora afin de découvrir les nouveautés, assister à une Masterclass et aussi l'appliquer par la suite sur des clientes Gold ou des modèles au choix, n'étant pas maquilleuse, j'ai préféré opter pour le modèle, on sait comment certaines clientes peuvent être assez abruptes et surtout moi qui ne suis pas du tout confiante dans ce genre d'exercice enfin voilà...

D'abord, je vais m'attarder un peu sur la création de la gamme "Backstage" parce que le buzz que la sortie a engendrer l'année dernière n'est pas anodine, Dior a crée cette gamme dans un but bien particulier et on va en parler brièvement maintenant.



« Dior Backstage , c’est une ligne qui s’inspire de mon travail en backstage avec tous mes essentiels dans des teintes neutres avec des formules professionnelles, modulables, qui permettent de jouer sur les intensités de couleur et de s’adapter à toutes les carnations. »
Peter Philips, Directeur de la Création et de l’image du maquillage de la Maison Dior.

Je ne sais pas si vous avez déjà assisté aux coulisses d'un défilé mais généralement, les maquilleurs pour les défilés dior on une soixantaine de filles et de garçons à maquiller et ils ont entre 20 & 30 minutes pour le faire en sachant, qu'il faut que le maquillage reste frais de la fin de la pose à la fin du défilé sans jamais défaillir puisque le temps est compté. Et c'est dans cette optique là que la gamme a été crée des produits simples à utiliser, efficaces, modulables et surtout adaptés à toutes les carnations.

Mais aujourd'hui, je vais vous parler des produits Dior Backstage, du nouveau primer, du fond de teint mais aussi de la dernière palette pour les yeux ainsi que celle pour le teint.

Face & Body Primer & Foundation

On présente plus le fond de teint de la marque, je l'ai essayé bien après tout le monde, il y a environ un mois et demi, sa couvrance modulable, sa texture fluide et fine, sn fini mat naturel et sa longue tenue en font un best seller de la marque. De plus, c'est le seul fond de teint de parfumerie qui contient 50ml pour un prix défiant toute concurrence dans le secteur parfumerie de luxe puisqu'il est à 39€ et il est décliné en 40 teintes ce qui pour le secteur du luxe est aussi un petit exploit.

Mon avis : J'adore ce fond de teint, j'aime sa texture fluide qui se font parfaitement à la peau, on peut facilement le moduler et il ne marque pas mes éventuelles zones de sécheresse et sa tenue, non mais on en parle de sa tenue ? Il tiens toute la journée sans aucun effet de matière.

Le primer est la nouveauté de cette année, il promet une matité naturelle, une texture fluide, fine, une optimisation de la tenue du fond de teint ou de n'importe quel fond de teint d'ailleurs et il est adapté à toutes les carnations.

Mon avis : La texture de cette base est assez folle, c'est un gel assez frais à l'application. Il matifie la peau de manière naturelle, laisse la peau douce, hydratée et lisse le teint. Elle est rosée à la sortie du tube mais deviens complètement transparente à l'application.

Dior Backstage Eyes & Face Palette


Eye Palette - Amber Neutrals


Composée d'une base à paupière et de 8 poudres aux multiples textures, la teinte "Amber Neutrals" est plutôt composée de teintes chaudes, plutôt rouges. Les fards sont très bien pigmentés et se travaillent très facilement, ils sont un poils poudreux mais marquent facilement la paupière. La base est concluante si vous n'avez pas la paupière très grasse de base sinon elle ne fera pas parfaitement le job. Les teintes lumineuses sont sublimes, les reflets subtils et l'effet sur la paupière est vraiment chouette. Je l'a trouve un poil chère mais uniquement pour le rapport quantité / prix puisque la qualité n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver dans la gamme luxe des parfumerie dans ce créneau là.

Face Palette Glitz


On fini cette découverte par le produit pour lequel j'avais le plus d'espoir mais qui m'a franchement déçue. Je suis une adepte des teints légers, j'aime avoir le moins de matière possible sur la peau. En fait, j'adore chargé les yeux mais pas le teint, même si l'on dit souvent qu'il faut que le teint soit parfait quand les yeux sont très chargés.. Juste ma peau a du mal avec le trop de matière sur elle c'est tout. Bref, revenons à nos moutons, l'idée de cette palette est vraiment chouette. En revanche, le fini des prduits n'est pas fameux, les highlighter ne sont que des paillettes et les autres fards sont difficilement portables sur le teint je trouve, le bronze est bien irisé donc en bronzer c'est "No Way" enfin pour moi et la teinte orangée, en blush est sympa mais sans plus.


Mais dans l'ensemble, je pense que cette gamme est vraiment chouette, mis à part la palette pour le teint, j'adore le reste des produits, si je ne m'était pas fixé l'objectif d'arrêter mes achats, j'aurais sans doute craqué pour les deux autres palettes pour les yeux. Si vous avez envie d'expérimenté d'autres choses et que vous avez un peu de budget, n'hésitez pas a aller voir chez Dior.




*produits obtenus gratuitement sauf le fond de teint acheté avec mes sous.